AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez | 
 

 la gélatine et les additifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: la gélatine et les additifs   Mer 22 Juil - 10:58

Smile

La gélatine et les additifs






Pas une semaine ne passe sans qu’on nous pose la question de la gélatine, des émulsifiants, des additifs… Pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle liste d’additifs interdits ne circule sur le net, toujours plus longues, bientôt on publiera des livres pour cela… Dans les faits, ces listes sont souvent inexactes (et soit dit en passant, les listes d’associations de consommateurs sont beaucoup mieux faites et plus exactes que celles des « sites islamiques »). Tous les émulsifiants peuvent POTENTIELLEMENT être d’origine animale, ce qui ne veut pas dire qu’ils le soient. Mais, le but de cet article n’est pas de débattre sur ce qui est d’origine animale ou pas, mais uniquement de voir quel est le jugement religieux sur cela. Où sont les paroles des savants sur ces sites ? Qui juge de ce qui est licite ou illicite ? Encore et toujours : « Et si vous divergez en quoi que ce soit, rapportez-le à Allah et Son Messager. »


Question posée à shaykh Al-‘Uthaymîn



Question : Noble shaykh, quel est le jugement sur les aliments qui contiennent de la gélatine ou de la gélatine de vache ?

Réponse : Si nous savons que la vache est morte sans l'action de l'homme ou que le sacrificateur ne l'a pas égorgée de manière légiférée ou que c'est une personne dont le sacrifice ne nous est pas permis, alors c'est une bête morte (maytah, donc illicite), il n'est pas permis de la manger. Si un Majûsi (adorateur du feu) égorge une vache, elle est illicite, même s'il prononce le nom d'Allah et fait couler le sang. Et si un musulman égorge une vache, mais d'une manière non légiférée, elle devient illicite et est considérée comme une bête morte.

Et s'il en prend une partie et la mélange avec autre chose et que persiste la trace de son goût, de sa couleur ou de son odeur, (le mélange de deux) est interdit. Et si cette partie est dissoute et ne laisse aucune trace, il n'y a aucun mal (à en consommer), car les Compagnons mangeaient du fromage des Majûs (adorateurs du feu), or le sacrifice des Majûs est illicite. Ceci, car on ne prend que peu de ces matières grasses dans le fromage et que son goût n'apparaît pas dans la nourriture. Cela prouve que la chose qui ne laisse pas de trace, n'a pas d'effet (sur l’aliment final qui peut être consommé). »

Source : Liqa'ât Al-Bâb Al-Maftûh, n° 1170
Revenir en haut Aller en bas
 
la gélatine et les additifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: L'ALIMENTATION-
Sauter vers: