AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez | 
 

 La réalité de la sorcellerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oum-houdeyfa



Messages : 186
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: La réalité de la sorcellerie   Jeu 16 Juil - 17:02

La réalité de la sorcellerie


Q : Est-ce que la sorcellerie est réelle ? Est-ce que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a été ensorcelé ?

R : La sorcellerie existe sans aucun doute et elle est une réalité : le Saint Coran et la Sunna le prouvent. Dans le Saint Coran, Allah le Très-Haut nous parle des magiciens de Pharaon qui ont jeté leurs cordes et leurs bâtons. En « ensorcelant » les yeux des gens, ils les ont épouvantés au point où il sembla à Mûssâ (Moïse, prière et salut d’Allah sur lui) qu’ils rampaient (comme des serpents) et où il en ressentit de la peur. Allah le Très-Haut lui ordonna de jeter son bâton, ce qu’il fit, et voilà qu’il devînt un serpent évident qui se mit à avaler ce que les sorciers avaient fabriqué. Ceci est une vérité indéniable. La Sunna contient une multitude de hadiths confirmant l’existence de la sorcellerie et ses effets.

Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a lui-même été ensorcelé, le hadith d’A’îcha et d’autres le confirment, au point où il semblait au Messager, prière et salut d’Allah sur lui, avoir fait une chose, alors qu’il ne l’avait pas faite. Allah le Très-Haut lui révéla deux sourates : L’Aube Naissante (Al-Falaq) et Les Hommes (An-Nâss) au moyen desquelles il trouva la guérison.1et


Fatwa de cheikh Otheimine

Fatâwâ al-cAqîda, page 329

1 Al-Bukhârî dans le chapitre de la médecine (5763), Muslim dans le chapitre de la paix (2189)
Revenir en haut Aller en bas
oum-houdeyfa



Messages : 186
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: La réalité de la sorcellerie   Jeu 16 Juil - 17:03

Ecrire les incantations en utilisant la sorcellerie





Q : Nous avons au Soudan, des cheikhs qui écrivent des Mahâya (sorte d’incantations) quand la personne est malade, ensorcelée ou autre. Quel est le regard de la religion sur celui qui a des relations avec eux et sur ces agissements ?


R : Il n’y a pas de mal à réciter des versets du Coran, ou des invocations permises, sur une personne malade ou ensorcelée, puisque le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, pratiquait cette forme d’exorcisme sur ses Compagnons et parmi ces formules, il récitait :

« Notre Seigneur est Allah qui est dans le Ciel, que Ton nom soit exalté et sanctifié, Ton ordre dans le ciel et sur la terre comme Ta miséricorde dans le ciel, fasse que Ta miséricorde soit sur terre. Descend une miséricorde de Ta miséricorde et une guérison de Ta guérison sur ce mal. »

Aussitôt, le mal disparaissait.


1Parmi les invocations légitimes également, il y a :

« Au nom d’Allah, je demande la protection d’Allah contre tout mal qui peut t’atteindre, contre le mal des personnes ou le mal d’un envieux. Qu’Allah te guérisse, au nom d’Allah, je demande la protection. »

2La personne peut mettre sa main sur l’endroit de la douleur, et dire :

« Je me mets sous la protection d’Allah et Son pouvoir, contre le mal que je ressens et que je cherche à éloigner. »

3Il y a d’autres hadiths cités par les savants et émanant du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.

Par contre, les savants ont divergé sur la légitimité d’écrire des versets ou des invocations et sur le fait de les attacher sur la personne. Certains l’autorisent, d’autres l’interdisent. L’avis le plus probable est que c’est interdit, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, ne l’a pas fait, mais il récitait plutôt sur le malade. Attacher des versets ou des invocations à son cou, les mettre sous son oreiller ou ailleurs est interdit, faute de preuve. Toute personne qui utilise des moyens non permis par la Loi, son acte est une sorte de polythéisme (Shirk), car il utilise un moyen non considéré comme tel par Allah.

Ceci, c’est sans parler de ces cheikhs eux-mêmes, car on ne sait pas si ces cheikhs sont des charlatans qui écrivent des choses interdites ou non. Si c’était le cas, il n’y a aucun doute sur l’interdiction de cette pratique. C’est pourquoi les savants ont dit qu’il n’y a pas de mal à réciter des formules du Coran et des invocations (ar-Ruqâ), à condition qu’elles soient exemptes de tout polythéisme.


Fatawa de cheikh Otheimine

Fatâwâ al-cAqîda, page 309-310, voir An-Nadhîr al-cAriyân li-Tahdhîr al-Mardhâ wal-Mucâlajîn bir-Ruqâ wal-Qur’ân, Fathi ibn Fathi al-Jundî.


1 Abû Dâwûd dans le chapitre de la médecine (3892), hadith d’Abû Ad-Dardâ’, Ahmad (6/21) hadith de Fudhâla.

2 Muslim dans le chapitre de la paix (2186).

3 Muslim dans le chapitre de la paix (2202).
Revenir en haut Aller en bas
 
La réalité de la sorcellerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: LE MONDE DE L'INVISIBLE :: la sorcellerie-
Sauter vers: