AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez | 
 

 Est-ce que le mauvais œil est réel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oum-houdeyfa



Messages : 186
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Est-ce que le mauvais œil est réel ?   Jeu 16 Juil - 17:07

Est-ce que le mauvais œil est réel ?




Question : Est-ce que le mauvais œil est réel ?

Le Très Glorieux a dit : et contre le mal de l'envieux quand il envie [Sourate Al-Falaq 113].
Le hadith suivant attribué au Prophète : «Le tiers des morts (des habitants des cimetières) furent victimes du mauvais oeil» est-il authentique ?
Lorsque la personne atteinte connaît son envieux, que doit-il faire ou dire ? Est-ce que le reste de l'eau utilisée par l'envieux pour se laver est utile pour la guérison de la victime ? La personne atteinte doit-elle en boire ou l'utiliser pour se laver ?

Réponse :

L'appellation «mauvais œil» vient du fait que l'envieux utilise son œil pour envoûter quelqu'un. Ainsi, l'envieux voit chez quelqu'un quelque chose qui lui plaît. Puis, sa mauvaise âme éprouve un sentiment nuisible qui peut causer du mal aux autres et lance alors des rayons venimeux qui affectent la personne enviée, avec la volonté d'Allah . C'est pourquoi le Tout-Puissant a ordonné au Prophète Mohammad de se réfugier auprès de Lui contre le mal de l'envieux conformément à ce verset coranique et contre le mal de l'envieux quand il envie.[Sourate Al-Falaq 113].

Tout auteur d'un mauvais œil est envieux et jaloux, mais tout homme jaloux n'est pas forcément auteur d'un mauvais œil. Comme le terme «jaloux» renferme une notion générique, demander la protection d'Allah contre tout homme jaloux c'est demander donc refuge auprès de Lui contre tout envieux qui peut jeter un mauvais œil.
Ce mauvais œil se produit par des rayons venimeux lancés par la mauvaise âme de l'envieux à travers ses yeux en direction de l'envié. Certains de ces rayons peuvent atteindre la personne visée, d'autres non.
Ils peuvent lui causer du mal lorsqu'elle est fragile, c'est-à-dire lorsqu'elle n'est pas protégée par les invocations et les exaltations du Seigneur. Mais quand ces rayons visent une personne qui invoque son Seigneur constamment, ils ne peuvent point lui causer du tort et pourraient même se retourner contre leur auteur. (extraits de Zâd al-Ma'âd, en subsistance).

Les hadiths prophétiques confirmant l'existence réelle du mauvais oeil sont nombreux. A ce propos, 'Aicha rapporte : «Le Prophète avait l'habitude de me demander de m'exorciser contre le mauvais oeil» Rapporté par Al-Boukhari, dans le chapitre de la médecine (5738).
Mouslim, dans le chapitre de la paix (2195). Selon un hadith rapporté par Mouslim, 'Ahmad et At-Tirmizhî, qui l'a authentifié, d'après Ibn 'Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète a dit : «Le mauvais oeil est une vérité, et s'il y avait quelque chose qui dépasserait la prédestination (Al-Qadar), ce serait le mauvais cil; et si on vous demande de vous laver, légale (Ruqya) faites-le» Mouslim dans le chapitre de la paix (2188).
L'imâm 'Ahmad rapporte un hadith, rapporté également par At-Tirmizhî qui l'a authentifié, selon lequel 'Asmâ' Bint 'Umays a dit au Prophète : « ô Prophète d'Allah ! La famille de Banî Ja'far est souvent atteinte par le mauvais oeil. Pourrons-nous les exorciser? Le Prophète répondit: "Oui, s'il y avait quelque chose qui dépasserait la prédestination (Al-Qadar), ce serait le mauvais oeil », rapporté par at-Tirmizhî (2059), livre de la médecine. Ibn Mâjah, livre de la médecine (3510). Ahmad, al-Musnad (6/438).
'Abû Dâwûd rapporte que 'Aicha a dit : «On avait l'habitude de demander à l'envieux de se laver et de verser le reste de l'eau utilisée par lui sur la personne atteinte», rapporté par Abû Dâwûd, livre de la médecine, (3880).

Citons également, sur ce sujet, le hadith qui a été rapporté par l'imâm 'Ahmad, Mâlik, An-Nasâ'î et ibn Hibbân qui l'a authentifié, d'après Sahl ibn Hanîf : «Le Prophète sorti de Médine pour aller à la Mecque accompagné par un certain nombre de musulmans dont Sahl ibn Hanîf. Lorsqu'ils arrivèrent aux bancs de rocher d'Al-Kharâr à Al-Juhfa, Sahl ibn Hanîf, qui fut un homme d'une peau très blanche et très douce, se mit à se laver. 'âmir ibn Rabî'a de la famille de 'Uday ibn Ka'b, passant à côté de Sahl ibn Hanîf qui se lavait alors, dit : « Je n'ai jamais vu avant aujourd'hui une peau cachée [du soleil] aussi blanche ! », Sahl s'évanouit aussitôt.On le ramena au Prophète , en lui demandant «Pourrais-tu aider Sahl ? Il n'arrive pas à lever la tête». Il leur demanda alors : «Qui accusez-vous ? ». Ils répondirent: «'âmir ibn Rabî'a ». Le Prophète appela 'âmir et lui reprocha son acte et dit alors : «Pour quelle raison quelqu'un voudrait-il tuer son frère ? Quiconque voit chez son frère quelque chose qui lui plaît, qu'il invoque pour lui la bénédiction d'Allah (Baraka)» Mâlik dans Al-Muvatta' dans le chapitre du mauvais œil (2/938/939), Ibn Mâjah (2509), Ahmad (3/486).
Puis il demanda à 'âmir de se laver pour Sahl, c'est-à-dire de faire ses ablutions dans un grand récipient en se lavant le visage, les mains jusqu'aux coudes, les genoux, les pieds et en s'aspergeant à l'intérieur de ses habits; et il ordonna que l'on verse le reste de l'eau utilisée par 'âmir sur la tête de Sahl et sur son dos et de renverser le récipient sur lui. 'âmir fit ce que le Prophète lui demanda et Sahl fut guéri aussitôt, par la grâce d'Allah .

En fait, les savants musulmans s'accordent sur l'existence réelle du mauvais œil vu les nombreux hadiths prophétiques sur ce sujet et la réalité qui le confirme. En ce qui concerne le hadîth mentionné par vous «Le tiers des morts sont victimes du mauvais œil», il n'a aucune authenticité, à notre connaissance, dans la Sunna. Toutefois, l'auteur de Nayl al-'Awtâr a indiqué qu'Al-Bazzâz a rapporté avec une chaîne de transmission authentique, d'après Jâbir, que le Prophète a dit : «La plupart des gens de ma communauté musulmane trouvent la mort à cause du mauvais cil si ce n'est par la prédestination», rapporté par At-Tayâlisî, Musnad (1760), At-Tahâwî, Al-Muchkil, Al-Bazzâr. Al-Hâfiz l'a corrigé dans Al-Fath (10/167). C'est un hadîth de la série authentique.

Le musulman doit donc se protéger contre le mal des diables, des djinns ainsi que le mal émanant des hommes. Pour ce faire, il doit renforcer sa foi en Allah , s'en remettre complètement à Lui et L'invoquer constamment. De plus, il doit pratiquer les formules prophétiques de protection d'une manière permanente et citer souvent les mu'awwizhatayn (Les Sourates Al-Falaq «L'aube naissante» et An-Nâs «Les hommes»), Al-Ikhlâs «Le monothéisme pur» et âyat al-Kursî «Le verset du Trône». On peut aussi prononcer les invocations et formules de protection suivantes :«'A'ûzhu bikalimâti-1-Lâhi-t-tâmmâti min charri mâ khalaq» qui se traduit comme suit : «Seigneur, je cherche Ta protection, par la grâce de Tes paroles parfaites, contre le mal de Ses créatures«'A'ûzhu bikalimâti-1-Lâhi-t-tâmmâti min charri mâ khalaq»». Et cette autre formule : «'A'ûzhu bikalimâti-l-à i-t-tâmmâti min ghadhabihi wa 'igâbihi, wa min charri 'ibâdihi, wa min hamazât ach-chayâtin wa 'an yahdhurûn» qui veut dire : «Seigneur, je cherche Ta protection, par la grâce de es paroles parfaites, contre Ta colère et Ton châtiment, contre le mal de Tes créatures et contre les chuchotements des démons et leur présence auprès de moi». De même, cette invocation que renferme ce verset coranique où le Très Glorieux a dit : Allah me suffit. Il n'y a de divinité que Lui. En Lui je place ma confiance; et Il est le Seigneur du Trône immense [Sourate At-Tawbah 9]. Il y a bien entendu, beaucoup d'autres invocations authentiques que le musulman peut pratiquer quotidiennement. (voir Ibn al-Qayyim.)

Lorsqu'on est certain ou plus ou moins certain de l'envieux, on doit lui demander de se laver en faveur de la personne atteinte. Ainsi on lui apporte de l'eau dans un grand récipient où il doit faire ses ablutions en se lavant la bouche, le visage, les mains, les pieds et les genoux, et en s'aspergeant à l'intérieur de ses habits. Puis, l'envieux verse l'eau qu'il aura utilisée sur la tête de la victime par son dos et le malade sera guéri, par la grâce d'Allah .
C'est Allah , Seul, Qui accorde le succès et paix et bénédiction d'Allah sur le Prophète Mohammad , sur les membres de sa famille et sur ses compagnons

Tiré du livre "Fatawas du traitement par le Coran et la Sunna" page 125 à 127
Fatwa de la Commission permanente.
Revenir en haut Aller en bas
oum-houdeyfa



Messages : 186
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Est-ce que le mauvais œil est réel ?   Jeu 16 Juil - 17:07

Dogme et croyances : le mauvais oeil





Le mauvais œil



Question : Certaines personnes divergent au sujet du mauvais œil. Certains disent : « Il n’a pas d’effet puisqu’il est en contradiction avec le Coran. » Quelle est la vérité à ce sujet ?

Réponse : La parole véridique est celle du Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) « Certes, le mauvais œil est une vérité. » (Al-Bukhârî et Muslim) Cela est confirmé par la réalité, et je ne connais pas de versets qui contredisent ce hadith de telle sorte que des gens disent que le mauvais œil contredit le Coran. Allah a certes lié chaque effet à sa cause, et les exégètes du Coran disent à propos de la parole du Très-Haut : « Peu s’en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards, quand ils entendent le Coran. » [Al-Qalam : 51] qu’il s’agit du mauvais œil. Que le verset concerne le mauvais œil ou non, il est certain que c’est une vérité, il n’y a pas de doute sur ce sujet-là, et la réalité confirme cela depuis l’époque du Messager d’Allah (salallahu ‘layahi wasalam) jusqu’à nos jours.

Mais que doit faire celui qui est atteint du mauvais œil ? On doit lire du Coran. Si on connaît l’auteur de ce mauvais œil, on lui demande de faire ses ablutions, on prend ce qui reste de l’eau utilisée, puis on le verse sur la tête et le dos de celui qui est atteint, et on lui en donne à boire. Ainsi, il sera guéri avec la permission d’Allah. Une habitude qui existe chez nous est de prendre un vêtement qui touche au corps de celui qui a lancé le mauvais œil, comme le bonnet ou autre, et de le tremper dans l’eau, que l’on fait boire à celui qui est atteint. Ceci est bénéfique, selon les dires de beaucoup de gens. Cette méthode se base sur un moyen légitime et il n’y a donc pas de mal à l’utiliser.

Par contre, ce qui ne se base pas sur des moyens légiférés, comme par exemple le port d’amulette ou autre, afin de repousser le mauvais œil, que leur contenu soit du Coran ou non, n’a aucune preuve dans la Loi islamique. Cependant, certains Pieux Prédécesseurs ont autorisé le port d’amulette, en cas de nécessité, à condition que leur contenu soit du Coran.


Question : Est-ce que le mauvais œil atteint l’homme ? Comment se guérit-il ? Est-ce que le fait de s’en prémunir contredit le fait de s’en remettre à Allah ?

Réponse : On a vu que le mauvais œil est une vérité attestée par la Loi islamique et par la réalité. Allah dit : « Peu s’en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards. » Ibn cAbbâs et d’autres ont donné le commentaire suivant de ce verset : « Il vous transperce de son regard (le mauvais œil) ». Le Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) a dit : « Le mauvais œil est une vérité, et s’il y avait quelque chose qui dépassait la prédestination (al-Qadr), ce serait le mauvais œil ; et si on vous demande de vous laver, faites-le. » (Muslim) Il y a aussi ce qui a été rapporté par An-Nasâ’î et Ibn Mâjah : « cÂmir ibn Rabicah, passant à côté de Sahl ibn Hanîf qui se lavait dit : « Je n’ai jamais vu une telle peau ! » Sahl s’évanouit aussitôt. On le ramena au Messager d’Allah (salallahu ‘layahi wasalam) en lui demandant : « Qu’arrive-t-il à Sahl ? ». Il leur demanda alors : « Qui accusez-vous ? » et ils répondirent : « cÂmir ibn Rabicah ». Le Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) dit alors : « Pour quelle raison quelqu’un voudrait-il tuer son frère ? Quiconque voit dans son frère quelque chose qui lui plaît, qu’il invoque pour lui la bénédiction (Barakah). ». (mâlik, Ibn Mâjah, Ahmad) Puis il demanda de l’eau, commanda à cÂmir ibn Rabicah de faire ses ablutions en se lavant le visage, les mains jusqu’aux coudes, les genoux et les parties cachées par les vêtements, et ordonna que l’on verse cette eau sur Sahl. » Dans une autre version : « Versez l’eau sur le dos. » La réalité le confirme et personne ne peut le nier.



Les remèdes légiférés sont :


1 – La lecture du Coran : le Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) a dit : « Point de Ruqiyah, sauf pour le mauvais œil ou la piqure (de scorpion ou de serpent). » (Abû Dâwûd) Jibrîl lisait sur le Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) les paroles suivantes : « Au nom d’Allah, je t’exorcise ; contre toute chose qui te fait mal, contre le mal de toute âme ou le mauvais œil d’un envieux, qu’Allah te guérisse, au nom d’Allah, je t’exorcise. » (Muslim)

2 – Le fait de se laver, comme le Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) a ordonné de le faire à cÂmir ibn Rabicah, dans le hadith cité précédemment, puis de verser cette eau sur la personne atteinte.
Par contre, il n’y a aucune preuve sur le fait de prendre l’urine, les excréments ou les restes (Âthâr) de la personne, mais plutôt ce qui est confirmé par les preuves est ce qui a été cité dans le hadith précédent, c’est-à-dire : laver les membres et les parties cachées par les vêtements. Peut-être peut-on ajouter à cela sa toque et son vêtement. Et Allah est plus savant.

Il n’y a pas de mal à se prémunir à l’avance contre le mauvais œil, et cela ne contredit pas le fait de s’en remettre à Allah. Mais plutôt cette manière de faire confirme le Tawakkul, puisque at-Tawakkul en Allah, qu’Il soit exalté, est le fait d’utiliser des moyens permis. Le Prophète (salallahu ‘layahi wasalam) lui-même, recherchait la protection d’Allah sur Hasan et Husayn en disant : « Je cherche protection pour vous auprès des paroles parfaites d’Allah contre tout démon, contre toute chose nuisible et contre tout mauvais œil. » et il disait : « Ainsi faisait Ibrahim pour Ishâq et Ismâcîl. » (Al-Bukhârî).

Fatâwâ al-cAqîdah, Ibn cUthaymîn, p. 320-322.




Nous attirons l’attention de nos frères et sœurs sur deux points très importants. Il est nécessaire d’utiliser une formule nommant la bénédiction d’Allah lorsqu’on craint d’envoyer le mauvais œil, et pas simplement de prononcer le nom d’Allah. Donc on va dire « Allahummah Bârik » ou une formule dans ce genre.

Deuxièmement, nous constatons avec dépit que la plupart des gens délaissent les invocations pour les enfants, on les voit leur sourire, leur faire des grimaces mais jamais invoquer pour eux. Cela revient en premier lieu au parent de dire au moins une fois par jour cette invocation pour protéger leurs enfants, mais aussi à tout un chacun d’invoquer pour les enfants que l’on peut rencontrer, et c’est là un des plus grands actes de bonté que l’on peut avoir vis-à-vis d’eux et de leurs parents. Certains disent : « je sais, mais j’oublie de le faire » Il existe des moyens simples de s’en souvenir, on peut se dire que tous les matins avant de jouer avec son enfant, ou à chaque fois que l’on rencontre l’enfant d’un frère ou d’une sœur on fait deux choses : on lui passe le salâm et on invoque pour lui, et après seulement on peut plaisanter et discuter. Wallahu ‘alam.




Traduit et publié par les salafis de l’Est


Fatâwâ al-cAqîdah, Ibn cUthaymîn, p. 319-320.
Revenir en haut Aller en bas
oum-houdeyfa



Messages : 186
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Est-ce que le mauvais œil est réel ?   Jeu 16 Juil - 17:08

Le mauvais œil a-t-il un effet sur l’envié ? Et cela est ’il en contradiction avec le coran ?




Question:

Le mauvais œil a-t-il un effet sur l’envié ? Et cela est ’il en contradiction avec le coran ?

Réponse:
La parole véridique est celle du Prophète qui a dit :

Certes, le mauvais œil est une réalité.

Cela est confirmé par la réalité, et il n'y a pas, a ma connaissance, de versets coranique qui contredisent ce hadith de telle sorte que des gens puissant dire que le mauvais œil contredit le Coran.

Allah , a certes relié chaque effet à a sa cause, et les commentateurs du coran disent à propos de cette parole du très haut.

Peu s'en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards, quand ils entendent le Coran, ils disent : «Il est certes fou ! ». (68/51)

Qu’il s’agit du mauvais œil. Que le verset concerne le mauvais œil ou non, il est certain que c’est une réalité, il n’y a pas de doute sur ce sujet-là, et la réalité confirme cela depuis l’époque du Messager jusqu'à nos jours.


Mais que doit faire celui qui est touché par un mauvais œil ?

On doit réciter du coran. Si on connaît celui qui la lancé le mauvais œil, on lui demande de faire ses ablutions, on prend ce qui reste de l’eau utilisée, puis on en verse sur la téte et le dos de la personne atteinte, et on lui en donne à boire. Ainsi, il sera guéri, Signalons qu’une habitude qui existe chez mous consiste à prendre un vêtement qui touche au corps de l’envieux, comme selon les dires de beaucoup de gens. Si cela est le cas, cette méthode constitue un moyen de guérison licite et il n’y a donc pas de mal à utiliser puisque la chari’a permet l’utilisation de tout moyen religieux ou concret et sensible qui n’est pas en contradiction avec les principes de l’islam.


En revanche, tout moyen, qu’il soit religieux ou non, qui n’est pas en conformité avec la chari’a est interdit. Citons, à titre d’exemple, le port d’amulettes ou d’autres en vue de repousser le mauvais œil qui n’a aucune preuve dans la chari’a , que ces amulettes s’inspirent du coran ou non. Ce^pendant, certain prédécesseurs vertueux ont autorisé le port d’amulettes en cas de nécessité, à condition que leur contenu soit du coran.


Fatawas du traitement, par le coran et la sounnah : pp.043-44 fatawas du cheikh Ibn ‘Utaymin
Revenir en haut Aller en bas
oum-houdeyfa



Messages : 186
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Est-ce que le mauvais œil est réel ?   Jeu 16 Juil - 17:09

Les causes et les effets réels du mauvais œil



Al-Imâm Chams id-Dîn Abî ‘Abdullâh Muhammad Ibn Abî Bakr az-Zar’î al-Ma’roûf Ibn Qayyîm al-Djawziyyah [691 - 751 H]

Le mauvais oeil se présente sous deux formes :

1] Le mauvais œil d’un humain

2] Le mauvais œil des Djinns


Oum Salamah a rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a vu dans sa maison une jeune servante atteinte d’une tâche brune sur le visage. Il dit : « Exorcisez-là, car elle est frappée d’un mauvais œil. » [1]

Al-Hussain Ibn Mass’oûd al-Farrâ a expliqué sur la « tâche brune » [de cette servante] que ce qui est entendu par cela, c’est que cela provient des Djinns. Il dit :
« Elle est atteinte d’un mauvais œil provenant des Djinns, qui est plus pénétrant que les pointes des lances. » [2]

Il a été cité par Djâbir [un hadîth] remontant jusqu’au Prophète qui dit :
« Le mauvais œil fait entrer l’homme dans la tombe et fait pénétrer le chameau dans la marmite. » [3]

Et d’après Abî Sa’îd, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) se réfugiait auprès d’Allâh contre les Djinns et contre le mauvais œil des humains. [4]

Une catégorie de personnes, celles qui souffrent de lacune d’audition et de raison, ont réfuté la question du mauvais œil en déclarant : il ne s’agit que d’illusions qui n’ont aucun trait de vérité. Ces gens sont touchés d’ignorance quant à ce qui est lié à l’audition et la raison. La véracité [du mauvais œil] leur est voilée, elles, dotées d’un caractère primitif, alors que des distances les séparent de la connaissance des âmes et des esprits, de leurs caractéristiques, de leurs actes et de leurs influences. Les gens raisonnables, malgré leurs divergences religieuses et dogmatiques, ne repoussent pas l’affaire du mauvais œil et ils ne blâment pas cela, bien que des divergences pourraient se déclarer quant à ses causes et effets. Il est une catégorie de personnes qui ont dit : l’âme de celui qui a un mauvais œil s’adapte à la mauvaise condition. Emanera de son œil une force venimeuse qui se joint à l’homme atteint de ce [mauvais] œil, lui causant ainsi du tort.

Une autre catégorie ont dit : ce fait n’est pas renié, de même que n’est pas reniée l’émanation de la force venimeuse du serpent qui atteint l’homme et le laisse périr. Ce phénomène est connu chez un genre de serpent qui, en enveloppant un homme de son regard, lui cause la mort inévitable. Cette situation est analogue à celle de l’être au mauvais œil.

Une autre catégorie a dit : certes Allâh a pris l’habitude de créer le dégât qu’Il désire lors de la rencontre entre le mauvais œil et la personne qui en est atteinte, et cela sans que de son œil n’émane ni une force, ni une cause, ni une influence. Telle est le dogme de ceux qui renient les causes et effets dans le monde. Ceux-là ont bloqué sur eux la porte des calamités, des effets et des causes. Et ils contredisent ainsi l’ensemble des gens de raison. Il n’y a pas de doute qu’Allâh - Subhânahu - a crée dans les corps et les âmes des forces et des caractères différents [...] Il n’est pas possible à la personne douée de raison de rejeter l’influence de âmes dans les corps. Et tu vois sûrement comment le visage se teint de rouge par pudeur ou timidité, et pâlir de peur. On a souvent observé des personnes tomber malades et s’affaiblir suite à un regard. Tout cela se produit grâce à l’influence des esprits qui sont étroitement liés à l’œil. A partir de là, on attribue l’acte à cet œil alors que ce n’est pas [l’acte] qui agit, mais ce qui est influent [dans cela], c’est l’esprit. Les esprits sont munis de caractéristiques, de forces, de conditions et de spécificités différentes. Et l’esprit de l’envieux est assurément nuisible. Et c’est la raison pour laquelle, Allâh - Subhânahu - a ordonné à Son Prophète de se réfugier auprès de Lui contre le mal de l’envieux [...] [5]



Notes
[1] Rapporté par Muslim
[2] Rapporté dans « Charh as-Sounnah vol-13 p.123 » avec vérification de SHeikh ’Abdel-Qâdir al-Arna’oût
[3] Hadîth qualifié de bon par SHeikh al-Albânî dans « Silsilat as-Sahîha » n°1249 et considéré comme faible par SHeikh ’Abdel-Qâdir al-Arna’oût dans la vérification de cet ouvrage de Ibn al-Qayyîm - voir : « vol-4 p.151-152 »
[4] Hadîth condidéré comme authentique [Sahîh] par SHeikh al-Albânî dans « Sahîh at-Tirmidhî »
[5] Kitâb « Zâd ul-Ma’âd fî hadî kheyr al-’Ibâd » de Ibn al-Qayyîm, 4/151-153


http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article291
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce que le mauvais œil est réel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce que le mauvais œil est réel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: LE MONDE DE L'INVISIBLE :: la sorcellerie-
Sauter vers: