AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez | 
 

 Anecdote sur la vie d'Ibn Hajar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Anecdote sur la vie d'Ibn Hajar   Jeu 16 Juil - 23:22

Anecdote sur la vie d'Ibn Hajar









Certains historiens nous ont conté la vie de Ibn Hadjar...
vendredi 26 décembre 2003

SHeikh Ibn 'Uthaymîne (rahimahullâh) a dit :
« […] Certains historiens nous ont conté la vie de al-Hâfidh Ibn Hadjar [al-'Asqalânî] (rahimahullâh), en relatant qu'il était juge des juges en Egypte à son époque. Un jour, alors qu'il se rendait à un endroit pour son travail, avec une charrette tirée par des bêtes, il passa près d'un homme juif en Egypte, qui était vendeur d'huile.


Il [le juif] portait des vêtements sales. Ce juif arrêta donc la charrette [d'Ibn Hadjar], et s'adressa à lui en lui disant : « Certes votre Prophète dit : Ce bas-monde est une prison pour le croyant, et le Paradis du Mécréant. » [1] Et toi, tu es juge des juges en Egypte ! Et tu es dans ce bienfait ! Tandis que moi [le juif] je suis dans ce châtiment et cette difficulté ! C'est alors que Ibn Hadjar lui rétorqua : « Je suis dans ce que je suis comme bienfait, mais ce bienfait en comparaison à celui-ci du Paradis, est à l'équivalence d'une prison pour moi. Alors que ta difficulté et le châtiment dans lequel tu te trouves, par rapport au châtiment de l'Enfer, sont à l'équivalence du Paradis pour toi ! » Et l'homme juif de lui rétorquer : « La Ilâha Illa Allâh wa Ash-hadou anna Muhammadan ar-Rasoulou-Llâh ! » […] » [2]


[1] Rapporté par Muslim
[2] Kitâb ul-'Ilm de SHeikh Ibn 'Uthaymîne, p.47-48
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anecdote sur la vie d'Ibn Hajar   Jeu 16 Juil - 23:23

L’imam ibn Hajar Al-Asqalani




Le nom complet du célèbre Imam, connaisseur, ibn Hajar Al-Asqalani est Abû al-Fadl, Shihâbouddin Ahmad ibn ‘Ali ibn Muhammad ibn Muhammad ibn Ahmad al Kinâni Ach-Châfi’i.
Ibn Hajar Al-Asqalani est né le 10 ème jour du mois de Chaâbane 773 H., en Egypte où il a grandi. À l’âge de neuf ans, il a retenu par cœur, le Coran, al Hâwi, al Moukhtasar d’Ibn Al Hajib, et d’autres livres. Il partit, à la recherche de la science, à La Mecque où étaient les savants. En plus de son aspiration à la connaissance des Hadîths et son commencement à l’acquérir auprès des grands savants du Hijâz, du Châm, et de l’Égypte, il a aussi étudié chez al Balqini, Ibn al Moulaqqin et d’autres. Nombre d’éminents savants de son époque attestèrent de ses connaissances et l’autorisèrent à enseigner et à rendre des décisions juridiques.

Il avait appris les deux sources (le Coran et le Hadîth) d’Al-‘Izz ibn Jamâ’a, la langue d’Al-Majd Al-Fairouzabâdi, l’arabe d’Al-‘Amâri, la littérature et la poésie d’Al Badr Al-Mouchtaki et l’écriture d’un groupe de professeurs. Il a aussi récité quelques parties du Coran avec les sept lectures.


Il s’est surtout spécialisé dans la science du Hadîth ; en effet, il étudia le Hadîth, apprit, écrit et rendit des fatwas (décisions juridiques). Il a aussi appris le Tafsîr (interprétation du Coran), le Hadîth, le Fiqh (la jurisprudence) et il a prêché en beaucoup d’endroits, même à Al-Azhar, à la Mosquée de ‘Amr et en d’autres endroits. Sa mémoire était si grande qu’il dictait à ses élèves sans notes. Beaucoup de savants distingués voyageaient pour acquérir de ses vastes connaissances.



Ibn Hajar Al-Asqalani a écrit plus de 150 ouvrages, la plupart dans le domaine de la science du Hadîth, science qui a prospéré à son époque. Les rois et les princes s’offraient ses œuvres comme présents. Son livre le plus digne de mention est Fath Al-Bâri (commentaire de Sahih al Bukhârî) dont la rédaction commencée au début de l’année 813 H. a été terminée entièrement au mois de Rajab 842 H.



Ibn Hajar est devenu le Juge d’Égypte, ensuite Ach-Châm a été ajouté à sa juridiction qu’il a tenue plus de vingt et un ans.



Concernant sa personnalité, ibn Hajar Al-Asqalani était humble, tolérant, patient et endurant. Il a été décrit comme étant épanoui, ferme, prudent, ascétique, désintéressé, généreux, dépensier en charité et une personne qui prie et jeûne les surérogatoires. Il a aussi été dit qu’il aimait plaisanter et raconter des anecdotes humoristiques. Il avait un bon comportement avec tous les Imams quels que soient leurs niveaux et avec tous ceux qui lui ont tenu compagnie de sa jeunesse à sa vieillesse.


Ibn Hajar est mort après la prière du Icha un samedi, le 8 ème du mois de Dhiou al-Hijja en 852 H. Qu’Allah le récompense généreusement !
Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdote sur la vie d'Ibn Hajar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: LES PROPHETES, LES SAHABAS, LES SAVANTS... :: Les savants et imams-
Sauter vers: