AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez | 
 

 Définition de l’islam et de la croyance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum_aliyah
Admin


Messages : 431
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Définition de l’islam et de la croyance   Mer 15 Juil - 16:43





Qu’est ce que l’islam?



L’islam est la soumission à Allah en l’unifiant et en s’attachant à Lui par l’obéissance et l’éloignement de l’association (à Allah), Allah exalté a dit :


« Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés. » (sourate ElBaqara[2], v112).


Le prophète a dit :

« L’islam est que tu témoignes que ‘lâ ilâha illalâh’ (il n’y a point de divinité digne d’être adorée à part Allah), et que Mouhammed est le messager d’Allah, que tu accomplisses la prière ‘salât’, que tu t’acquittes de l’aumône obligatoire ‘zakât’, que tu jeûnes le mois de Ramadane, et que tu fasses le pèlerinage à la Mecque si tu en a les moyens » [rapporté par Mouslim].





Qu’est ce que la croyance (la foi)?



La croyance est une conviction avec le cœur, et une prononciation par la langue, et un travail avec le physique et le corps. Allah exalté a dit :


« Les Bédouins ont dit: "Nous avons la foi". Dis: "Vous n' avez pas encore la foi. Dites plutôt: Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n'a pas encore pénétré dans vos cœurs.» (sourate Al-Houjourâte[49], v14).


Le prophète a dit :


« La croyance est que tu crois en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers, au Jour dernier, et que tu crois au destin (bon soit-il ou mauvais).» [rapporté par Mouslim].


El-Hassan el-Basri a dit : La croyance ne s’accomplit pas en espérant, ni en se décorant, mais c’est ce qui réside dans le cœur et est confirmé par l’acte.




Qui est ton Dieu ?



Mon Dieu est Allah qui m’a créé et m’a élevé, comme il a élevé toutes les créatures grâce à Son bienfait, Il est mon Seul adoré. Allah exalté a dit :

« Louange à Allah, Seigneur de l'univers» (sourate Al-Fâtiha[1], v2).





Quelle est ta religion ?



Ma religion est l’Islam, c’est tout ce qui est indiqué par le Livre (Coran) et la Sounna (tradition du prophète) pour adorer Allah et lui obéir. Allah exalté a dit :


« Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam. » (sourate Al-Îmrâne[3], v19).




Qui est ton prophète ?




Mon prophète est Mouhammed , il est Mouhammed fils d’AbdAllah fils d’Abdelmouttalib fils de Hâchim, il est né à la Mecque, et sa mère est Âmina fille de Wahb, et il est prophète et messager pour tout le monde. Allah exalté a dit :


« Dis: Ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah » (sourate Al-A’râf[7], v158).


Il est le dernier des prophètes, et ne viendra après lui ni prophète, ni messager, Allah exalté a dit :


« Mouhammed n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes. » ( sourate Al-Ahzâb[33], v40).


Il est devenu prophète lorsqu’il lui a été révélé la parole d’Allah exalté :

« Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé » ( sourate Al-Alaq[96], v1).


Et il est devenu messager lorsque lui a été révélé la parole d’Allah exalté :


« Ô, toi (Mouhammed)! Le revêtu d\'un manteau! Lève-toi et avertis. » (sourate Al-Moudhattir[74],v12).


Il a eu la révélation à l’âge de quarante ans, puis a fait l’exode treize années plus tard vers Médine où il a vécu dix ans. Il est décédé à l’âge de soixante trois ans à Médine. La première chose à laquelle le messager a appelé était l’unicité de Dieu ‘Tawhid’, se résumant à la formule :’lâ ilâha illalâh’ (il n’y a point de divinité digne d’être adorée à part Allah). Dieu lui a ordonné de l’invoquer Lui Seul, et qu’il ne Lui associe quoique ce soit dans son invocation comme le faisaient les associateurs de son époque, Allah lui a dit :


« Dis: "Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne". » ( sourate Al-Jinn[72], v20).


Le prophète a dit :


« l’invocation est l’adoration » [rapporté par ElTirmidhi et a dit qu’il était authentique ‘hassan sahih’].


Il est obligatoire pour tous les musulmans d’invoquer Allah seul, et de n’invoquer personne d’autre, même s’il s’agit d’un prophète ou d’un saint, car Allah est le seul détenteur de pouvoir, et les morts sont incapables de repousser le mal d’eux-mêmes. Allah exalté a dit :


« Et ceux qu'ils invoquent en dehors d'Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés. Ils sont morts, et non pas vivants, et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités. » ( sourate An-Nahl[16], v20-21).





Quelle est ta conviction concernant la résurection ? et quel est le jugement de son reniement ?





Ma conviction est : y croire est obligatoire, et c’est une partie qui ne se détache pas de la croyance en Allah, et que celui qui a créé les créatures à partir du néant est capable de les recréer une autre fois. Celui qui la renie est un mécréant qui périra éternellement dans le Feu. La preuve est la parole d’Allah exalté :


« Il cite pour Nous un exemple, tandis qu'il oublie sa propre création; il dit: "Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière?" Dis: "Celui qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. Il Se connaît parfaitement à toute création. » (sourate Yâ Sine[36], v78-79).






Quels sont les signes de la bonne fin pour un mort ?




Les signes de la bonne fin sont nombreux , tout musulman qui meurt avec l’un de ces signes, lui sera un indicateur de bonne nouvelle, et quelle bonne nouvelle !

1. Prononcer les témoignages de foi à la mort.

2. Mourir durant la nuit de Vendredi, ou sa journée.

3. Mourir avec le front en sueur.

4. Mourir dans le champ de bataille.

5. Mourir dans le sentier d’Allah, qui regroupe celui qui est tué pour
Dieu, celui qui meurt d’une épidémie, ou une maladie du ventre.

6. Mourir par noyade ou brûlure.

7. La femme qui décède d’un accouchement.

8. Mourir d’une maladie de poitrine ‘dhâtoul jounoub’ qui est caractérisée par une brûlure intense des cotes internes.

9. Mourir de tuberculose ‘essil’

10. Mourir en défendant sa religion, sa vie, ou ses biens.

11. Mourir en surveillant pour Allah ‘Ribât’.

12. Mourir sur une bonne action, comme le témoignage de foi, le jeûne, ou l’aumône. [regarde ce sujet avec ses preuves dans le livre : Règles des funérailles « Ahkâmoul janâ’iz » du Shaykh El-Albâni].
On a recueilli des hadiths qui spécifient ces signes, parmi ceux ci la parole du prophète :


« Les martyrs ‘chahîd’ sont sept à part celui qui meurt dans le champ de bataille : celui qui meurt victime d’une épidémie est un martyr, et le noyé est un martyr, celui qui meurt d’une maladie de poitrine ‘dhâtoul jounoub’ est un martyr, celui qui meurt d’un mal de ventre est un martyr, le brûlé est un martyr, celui qui meurt sous les décombres est un martyr, et la femme qui meurt en accouchant est une martyre » [Authentifié par El-Hâkim et El-Dhahabi].


« Celui qui dit : ‘lâ ilâha illalâh’ (il n’y a point de divinité digne d’être adorée à part Allah) sincèrement pour Allah comme dernière action rentre au paradis, et celui qui jeûne un jour pour satisfaire Allah comme dernière action rentre au paradis, et celui qui donne une aumône pour satisfaire Allah comme dernière action rentre au paradis » [El-Albani a dit : sa chaîne de transmission est authentique].

http://www.alminhadj.fr/modules/news/article.php?storyid=52

Revenir en haut Aller en bas
http://mamanetmoi.forumactif.com
 
Définition de l’islam et de la croyance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: DOGME & CROYANCE-
Sauter vers: