AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez | 
 

 Les « youyous » et les applaudissements au cours des fêtes

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les « youyous » et les applaudissements au cours des fêtes   Mar 21 Juil - 12:15

Les « youyous » et les applaudissements au cours des fêtes



:kkjjjj:


:ytuhn: Q : Au cours des fêtes et des occasions heureuses, les femmes ont pris l’habitude de « lancer des youyous[1] », et d’applaudir à l’arrivée de la mariée.

Quel est le statut juridique de ceci ? Soyez récompensés de répondre à notre question.

:fgf: :fgf: :fgf:
:cdsf: Ces youyous sont des cris très aigus poussés du fond de la gorge, par les femmes ; cette habitude qui marque la joie et l’allégresse est répandue chez les femmes arabes du Maghreb jusqu’au Moyen Orient.


:ytuhn: R : Les youyous ne sont pas permis. La femme ne doit pas élever la voix, car les hommes pourraient l’entendre, et ceci n’est pas permis. La preuve en est qu’il n’est pas permis à la femme de faire l’appel à la prière (Adhân) ou de prononcer à haute voix la Talbiyya.[1]


:ytuhn: Ce qui est autorisé à l’arrivée de la mariée, c’est que les femmes la félicitent, la saluent et lui disent la formule prononcée à l’occasion. Elles peuvent lui souhaiter de connaître le bonheur permanent avec son mari ainsi que la joie et le bien, sans élever la voix, ni lancer de youyous. Il n’y a pas lieu non plus d’applaudir, même si c’est pour montrer leur admiration et leur envie. En effet, il n’est permis aux femmes d’applaudir que pour prévenir les hommes de quelque chose, ou de prévenir l’imam [d’une erreur], au cours de la prière.


:ytuhn: Allah est le Plus Savant, et prière et salut sur le Prophète Muhammad.


· 🇰🇭 Fatwa émise et signée par cheikh ‘Abdullah ibn ‘Abdir-Rahmân Ibn Jibrîn.

:roz: :roz: :roz:

[1] Prononciation de la formule de sacralisation au cours du pèlerinage

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les « youyous » et les applaudissements au cours des fêtes   Mar 21 Juil - 12:26


Les applaudissements




:polkj: Q : Est-ce que les applaudissements dans les occasions et les fêtes sont permis ou détestables ?

:polkj: R : Les applaudissements dans les fêtes font partie des actes de la Jâhiliyya (période pré-islamique) et le moins que l’on puisse dire est qu’ils sont détestables. Mais ce qui ressort des preuves est leur interdiction, car il est interdit au musulman de ressembler au mécréant et Allah le Très-haut a décrit les mécréants de la Mecque :


« Et leur prière autour de la Maison Sacrée n’était que sifflements et battements de mains. »1


:iuy: Les savants ont interprété les expressions citées en arabe dans le verset par le sifflement et les applaudissements.


:ytuhn: Par contre, selon la Sunna, si le croyant voit ou entend ce qu’il déteste, il doit dire : « Subhâna Allah » (Gloire à Allah) ou « Allahu Akbar » (Allah est le Plus Grand), comme c’est mentionné dans beaucoup de hadiths authentiques remontants jusqu’au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui. Les applaudissements sont permis pour les femmes dans la prière, en présence des hommes, pour signaler à l’imam un oubli (dans la prière), tandis que les hommes l’avertissent en disant : « Subhâna Allah », comme c’est mentionné dans la Sunna du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.2




:ytuhn: Ainsi, concernant les applaudissements pour les hommes, cela constitue une ressemblance aux mécréants et une ressemblance aux femmes, et ces deux choses sont interdites. Et Allah est le Détenteur du succès.




:polkj: Fatwa de cheikh Ben Baz

:polkj: Fatâwâ Mucâsira, page 67.

__________________________

1 Le Butin, v. 35.

2 Al-Bukhârî dans le chapitre dans les actes pendant la prière (1203), (1204), Muslim dans le chapitre de la prière (422).

:ghgt:
Revenir en haut Aller en bas
 
Les « youyous » et les applaudissements au cours des fêtes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: LA FAMILLE :: Le mariage :: Avant le mariage :: La fête-
Sauter vers: