AccueilRechercherS'enregistrerConnexionForum Oummi & MoiContacter

Partagez
 

 Les manière de saluer

Aller en bas 
AuteurMessage
Les Admins.



Messages : 855
Date d'inscription : 15/07/2009

Les manière de saluer Empty
MessageSujet: Les manière de saluer   Les manière de saluer EmptyVen 17 Juil - 13:51

La manière de saluer les morts

Abou Jouray Al Houjeymi (que Dieu l'agrée) rapporte : "Je suis allé une fois trouver le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et lui dis : "A toi la paix et le salut, ô Messager de Dieu!"
Il me dit : "Ne dis pas : "A toi la paix et le salut", car c'est la façon de saluer les morts".
(Abou Dawùd et At-Tirmidhi)

La manière de rendre le salut aux mécréants

Selon Anas (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) vous adressent un salut, dites-leur : "Et sur vous"". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Se serrer la main en se rencontrant
Anas (que Dieu l'agrée) rapporte : "Quelqu'un dit une fois : "Ô Messager de Dieu! Quand l'un de nous rencontre son frère (ou son ami), est-ce qu'il s'incline devant lui?"
Il lui dit : "Non".
Il dit : "Est-ce qu'il se colle à lui et l'embrasse?"
Il dit : "Non".
Il dit : "Est-ce qu'il lui prend la main et la lui serre?"
Il dit : "Oui".
(At-Tirmidhi)

Qatàda a dit : "J'ai dit à Anas : "Est-ce que les compagnons du Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) se serraient la main?"
Il dit : "Oui". (Al Boukhâri)

L'interdiction de saluer par un geste sans parole pour celui qui est capable de parler

D'après 'Abdoullah Ibn Amr (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Celui qui s'assimile à d'autres n'est plus des nôtres. Ne vous assimilez ni aux Juifs ni aux Chrétiens ; les premiers saluent par un geste des doigts et les seconds par un geste de la paume". (At-Tarmidhi n°5/56, Al-Albani dit que le hadith est beau)

D'après Djabir qui a attribué au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ces propos : "Ne saluez pas comme les Juifs qui font des gestes de la tête, des mains et des signes". (An-Nasâi)

An-Nawawi (رحمه الله) a dit : "Ceci (le hadith de Djabir) n'est pas contredit par le hadith d'Asma bint Yazid qui a dit : "Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa dans la mosquée près d'un groupe de femme et leur fit un geste de la main en guise de salutation" Car, dans l'interprétation du hadith on dit qu'il indique que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) accompagna son geste d'une salutation verbale. Abou Dawoud a rapporté ce hadith en ces termes : "Il nous salua". L'interdiction de saluer par le geste ne s'applique qu'à celui qui est capable physiquement et légalement de s'exprimer verbalement. Autrement, cela est bien permis à celui qui est engagé dans une occupation qui l'empêche de prononcer le salut comme celui qui prie ou est éloigné, le muet et le sourd. La salutation par le geste et sans parole est une façon d'imiter les Juifs et les Chrétiens. C'est le cas des manières de saluer suivies par les armées. Les ulémas ont déclaré nettement que les salutations gestuelles non accompagnées du terme as-salam figurant dans as-salamou alaykoum relèvent de l'innovation".

Avoir un visage souriant

Selon Abou Dharr (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ne méprise aucune bonne action, si petite soit-elle, quand ce ne serait que de rencontrer ton frère avec un visage détendu". (Mouslim)

Les personnes que l'on salue et celles que l'on ne salue pas

La permission à l'homme de saluer un groupe de femme, comme à la femme de saluer un groupe d'homme

Sa'd Ibn Sahl rapporte : "Il y avait parmi nous une femme qui arrachait des feuilles de blette qu'elle faisait bouillir dans une marmite en versant dessus un par de farine d'orge. Une fois que nous avions terminé la prière du vendredi et quitté la mosquée, nous la saluions et elle nous avançait sa soupe".
(Al-Boukhâri)

Asma Bint Yazid (رضي الله عنها) rapporte : "Nous étions un groupe de femmes quand le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa devant nous et nous salua". (Abou Dâwoud)

Selon Asmâ Bent Yazid (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) traversa un jour la mosquée alors qu'un groupe de femmes y étaient assises. Il leur fit signe de la main en guise de salut. (At-Tirmidhî)

'Aisha (رضي الله عنها) rapporte que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui dit : "'Aisha, Jibrîl (sur lui la paix) te salue".Elle répondit : "Que la paix soit sur lui, ainsi que la miséricorde et la bénédiction de Dieu. Tu vois ce que nous ne voyons pas". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn Hajar a dit en commentaire de ce dernier hadith : "Al-Boukhârî a voulu, par ce titre, répondre aux paroles rapportées par 'Abd ar-Razzâq d'après Mu'ammar d'après Yahya Ibn Abî Kathîr : "J'ai entendu dire qu'il est réprouvé que les hommes saluent les femmes ou que les femmes saluent les hommes", ce qui est un récit interrompu [sans valeur juridique] ou posant problème. Le caractère licite de la salutation s'entend tant qu'il n'y a pas de risque de tentation. Le chapitre comprend deux hadîth servant à déterminer le caractère licite de la salutation, ainsi qu'un hadîth non conforme à la norme d'al-Bukhârî, le hadîth de Asmâ' Bint Yazîd : "Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa devant nous alors que nous étions un groupe de femmes, et nous salua".
Ce hadîth est considéré comme bon [hassan] par al-Tirmidhî, mais n'est pas conforme à la norme d'al-Bukhârî, qui s'est contenté des hadîth conforme à sa norme. Il est appuyé par le hadîth de Djâbir chez Ahmedâ��Abou Nu'aym rapporte dans "'Amalou yawmin wa Layla" le hadîth de Wâthila qu'il fait remonter au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : "Les hommes saluent les femmes, mais les femmes ne saluent pas les hommes" ; ce hadîth a une chaîne de transmission incertaineâ��Or, Mouslim rapporte le hadîth fiable d'Oumm Hânî : "J'allai trouver le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) alors qu'il se lavait, et le saluai (â��)"
Ibn at-Tîn raconte qu'ad-Dawudî a critiqué cette classification en disant : "On ne peut appeler les anges des hommes, mais Dieu utilise pour eux le masculin". La réponse est que Jibrîl (as) apparaissait au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) sous la forme d'un homme, comme au début de la révélation. Ibn Battâl a dit d'après al-Muhallab : "Il est permis aux hommes de saluer les femmes et aux femmes de saluer les hommes, tant qu'il n'y a pas de risque de tentation ; l'école Mâlikite fait une différence entre la jeune femme et la femme âgée, au titre de la prévention des risquesâ��" Al-Muhallab a dit : "Mâlik s'appuie en cela sur le hadîth de Sahl rapporté dans ce chapitre : Les hommes qui rendaient visite à cette femme et qu'elle nourrissait, n'étaient pas ses proches parentsâ��Si une assemblée réunit des hommes et des femmes, il leur est permis de se saluer les uns les autres tant qu'il n'y a pas de risque de tentation". (Fath ul-Bârî 11/41)

L'interdiction de saluer le premier un mécréant par le salut de l'Islam, tandis que cela est permis quand il s'agit d'un groupe composé de musulmans et de mécréants, ou d'un salut tel que "bonjour", "bonsoir"...

Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ne soyez pas les premiers à saluer les Juifs ou les Chrétiens". (Mouslim)

Selon Ousàma (que Dieu l'agrée) : "Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) passa devant des gens assis où se mêlaient des idolâtres aux Musulmans. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) leur adressa le salut". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn al-Qayyim (رحمه الله) a dit à propos de l'initiative de saluer les mécréants : "Un groupe (de savant) disent qu'il est permis d'en prendre l'initiative pour un intérêt sûr comme le besoin de leurs services, la crainte d'un préjudice provenant d'eux ou pour tenir compte d'un lien de parenté ou pour une raison qui justifie cela". (Zad al-Ma'ad 2/424)

Mouhammad Ibn Sahih al-Outhaymine (رحمه الله) a dit : "Il est permis de prendre l'initiative d'adresser aux mécréants un salut autre que celui de l'Islam".
Le salut adressé aux enfants

On rapporte au sujet de Anas (que Dieu l'agrée) qu'il est passé une fois devant des enfants et les salua en disant : "C'est ainsi que faisait le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui)". (Al-Boukhâri, Mouslim)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les manière de saluer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oummi & Moi notre religion :: LES RELATIONS SOCIALES :: SALUTATION-
Sauter vers: